La question c’est : pourquoi ne sait-on pas…

décembre 15, 2010

Un jour comme ça, on ne sait pas trop pourquoi, on débute. On ne peut jamais savoir à l’avance si un début est celui d’une grande aventure ou pas, on ne peut qu’en avoir la conviction, l’espoir… Néanmoins, ce que l’on en fait est entre nos mains, parce l’on est toujours le seul maître à bord.

Pour l’instant c’est une pure folie et ça tombe rudement bien parce que « les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais » dixit Oscar Wilde. Et ce cher monsieur, je dois le dire, dans ma grande faiblesse je lui fais assez confiance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :