Noël dépose le bilan.

décembre 27, 2010

Parce que même ce genre d’évènement se résume et qu’il y a toujours d’autres conclusions à en tirer que « la joie » et « la bonne humeur » ; celle-ci en l’occurrence concerne ma chère et tendre génitrice : « maman ». L’appellation est cute mais j’aime mieux l’appeler par son nom de baptême, à savoir : Martine. D’abord parce que ça ne m’arrive jamais dans la vrai vie et puis ça m’amuse beaucoup le côté « martine à la mer », « martine à la plage »,… Somme toute j’ai l’impression de raconter les aventures de la petite fille du livre illustré mais version « quadragénaire, vie active et maman attentionnée ».

Eh bien martine, en cette période des fêtes, nous a fait une grande démonstration de son pragmatisme dont la réputation n’était déjà plus à faire… Il faut dire que c’est un peu de ma faute aussi, soyons honnête.

Depuis un bon mois, Martine c’est attelé à la mission, devenue au fil des années la plus délicate de son job annuel de Papa noël, qui est : « obtenir une liste à  cadeaux potentiels » de la part de sa marmaille (plus si marmaille que ça). Avant c’était facile, un atelier « feuilletage de pub blindées de joujoux, une paire de ciseaux, un tube de colle » et le problème était réglé. Ne restait à Martine que la lourde tâche de faire un choix, ou plutôt un tri (car ne l’oublions pas : Martine est une personne pragmatique), la sélection des cadeaux les plus pertinents effectuée, il suffisait de foncer au magasin et procéder religieusement à l’emballage. Fin de l’opération.

Mais avec ces enfants qui grandissent ce n’est plus ce que c’était… Ça préfère choisir des trucs soi-même au magasin (des vêtements en voilà une idée ! Comme si Martine n’avait pas tout compris en matière d’actualité des styles), ils préfèrent se débrouiller avec des sous… Et ça, Martine en souffre, je dirais même que ça ne la met pas en joie du tout. Parce que voyez vous sans paquets au pied du sapin et bien on perd la magie de noël ! « C’est comme si y’avait plus d’enfants dans cette maison, plus de vie ! » s’insurge-t-elle. (« Mais enfin, il N’y a PLUS d’enfants ici ! » avons-nous envie de répondre… Mais laissons à Martine ses douces illusions persister encore quelques années). C’est pourquoi, afin de palier à ce manque crucial, elle prends des initiatives Martine. Elle réfléchit, étudie, décide, achète, emballe et dépose des paquets au pied du sapin. Et devant notre étonnement et nos yeux agrandis de surprise en ce matin du 25 décembre nous annonce « Ben quoi, vous avez refusé de coopérer donc j’ai agis pour vous… »

Pas folle la Martine.

C’est comme ça qu’on se retrouve, un matin de décembre,  à procéder au bilan des stocks :

  • culote : +2
  • pyjama : +1
  • mug : +4
  • Plateau de service : +1.

Comme je l’aime Martine, avec son pragmatisme génial.

Notez que les 4 mugs sont présentés dans une colonne en inox top nickel pour ma déco (elle pense à tout Martine) mais que si elle avait pu, elle aurait emballé CHAQUE mug séparément pour qu’il y ait tout plein de jolis paquets au pied du sapin. Mais le temps ça compte aussi et lorsque la vendeuse lui propose d’emballer pour elle, martine renonce à cette lubie et elle dit « Euh.. Oui, s’il vous plait ».

Publicités

3 Réponses to “Noël dépose le bilan.”

  1. Paola said

    J’adore cette petite histoire !

    Je sens moi aussi que la magie de noël s’estompe d’années en années et j’ai trouvé très touchant ce petit texte et ce que fais ta maman pour qu’il y ai de jolis paquets sous le sapin !

    Bises ! A bientôt 🙂

  2. Thibault N. said

    Cette histoire est touchante, en effet. Pauvre Martine qui ne voit pas ses enfants grandir..

    Comme vous dites, la magie de Noël s’estompe : finies les vacances de Noël durant lesquelles on compte les jours jusqu’à l’Avent en dégustant un chocolat chaque matin. Au lieu de ça, on est enfermé dans un bureau, on ne voit pas le temps passer, on est exténué et on ne se rend même pas compte que Noël approche.
    D’ailleurs, je m’y suis rendu à reculons cette année encore : le devoir de la réunion de famille annuelle où l’on se voit obligé de jouer la comédie en faisant semblant d’être comblé par la babiole que tatie (qui ne nous connaît finalement qu’assez mal puisqu’on ne la voit qu’une à deux fois par an) vient de nous offrir et dont on sait qu’elle restera enfermé dans un placard (la babiole, pas tatie !) jusqu’à ce qu’on décide de la vendre sur un vide-grenier.
    Mais finalement, j’ai passé deux journées géniales ! J’ai pu voir ma famille au grand complet, et bien que je ne connaisse pas bien mes cousins et cousines, j’ai apprécié me balader et rigoler avec eux.

  3. Trasheur said

    En ce qui me concerne je ne trouve pas cela touchant … Je vais donc laisser s’exprimer mon esprit défaitiste et négatif…

    J’ai toujours trouver (depuis que je suis doter de réflexion) un arrière gout plus que pathétique a ces « joyeuses fêtes ».

    Je crois qu’on a tous a la maison notre Martine en ce qui me concerne elle s’appelle Catherine.
    Mais cette année Cathy qui jusqu’à l’or était une grande pratiquante c’est totalement résigner. Certainement a cause de l’absence de son fil ainé, qui comble du désespoir viens de mettre en route une descendance qui n’assistera pas non plus a la fête.
    Mais aussi par le fait que son petit dernier (moi)passe son temps a critiquer cet prolifération abusive d’hypocrisie de niaiserie et de dinde en sauce.

    Donc cette année pas de famille, pas de papier cadeau, pas même un sapin… Enfin un joyeux noël!!!

    Je déborde de fierté quand je me dit que j’ai réussi a planter un couteau dans le dos de ce gros bonhomme rouge qui symbolise l’apogée du toujours plus.

    En ce qui concerne ton texte, j’aime beaucoup…

    Comme tout les autres c’est rechercher et amusant.
    Sa en fera sourire certain et en rendra d’autre nostalgique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :