Comment un ridicule chauffage de salle de bain peut devenir le maitre de votre vie…

décembre 29, 2010

Si en signant mon contrat de location j’avais pu lire « le chauffage est en option », sur le coup j’aurais ri mais dans l’état actuel des choses j’ai plutôt envie de pleurer… (Je dépends du bon vouloir de ma proprio pour ces choses-là et, candide que je suis, j’ai cru qu’elle serait généreuse…)

C’est en rentrant de mon voyage au cœur de l’esprit de Noël, la conscience chargée de culpabilité chocolatée, que j’ai réalisé que ma proprio (tout adorable soit-elle), n’a pas été frappée d’un éclair de génie qui lui aurait gentiment soufflé : « Eh copine ! Si tu chauffais ta maison, ça serait cool nan ? ». J’eu espéré que l’esprit de Noël adoucirait quelque peu ses mœurs mais j’ai été forcé d’admettre que non. Pas d’éclair de génie, pas d’excès de bonté en cette période de fêtes :

14°C Welcome back !

Moi qui rentrais presque avec mes orteils à la main,…  Tout ça pour 14 petits degrés, si j’avais pas à moitié perdu mes doigts de pieds dans la manœuvre j’pense qu’ils auraient refusé catégoriquement de sortir de mes bottes (aussi gelées soient-elles) en s’indignant : « T’as cru qu’on allait te laisser en finir avec nous aussi facilement ou quoi ?! »

J’ai touché le fond lorsque j’ai constaté la solidification de mon huile de massage…

C’est comme ça que mon chauffage de salle de bain est devenu mon meilleur ami.

D’abord parce que j’aime bien le trimbaler dans chaque pièces de mon appart avec moi, j’aime son look et son design fin et étudié et surtout le fait qu’il soit capable de souffler de l’air chaud. Ah ça…  Bon, je vous laisse imaginer le colosse : près de 30cm au garrot, 3 pales, 2 boutons. Alors bien sûr, vu la hauteur des plafonds c’est un peu « j’te donne 3 degré, j’t’en reprends 3 dès que je m’arrête,… » Ca donne un avant gout de ménopause tout ça mais c’est quand même drôlement appréciable malgré les fluctuations intempestives. Je compte plus les fois ou j’ai envisagé de me le greffer dans le dos ce p’tit con.

L’idéal serait d’en avoir un par pièces parce qu’après avoir trainé dans la cuisine/salon toute la journée, inutile de préciser que ma chambre ne s’est pas auto-chauffée (et fallait pas compter sur ma proprio pour ça n’est-ce pas…). Et voilà comment on se retrouve avec l’arrière train posé par terre (sur la descente de lit quand même parce qu’il nous reste un semblant de dignité) tout ça parce qu’il est largement impossible de rentrer dans un lit dont la température des draps, comme de la pièce, est de 15°. Me voilà donc : le cul au sol, le chauffage en vis-à-vis, Harry Potter entre mes doigt bleuis prêts à tomber.

Les choses se sont corsées le 2ème jour, lorsque d’un coup, mon nouveau meilleur ami a cessé de fonctionner sans prévenir, comme ça, m’abandonnant à mon désarrois (et à mes 15°C) juste à la sortie de la douche. C’est dans ces moments que l’on se découvre une ferveur toute neuve, capable de se plier aux exigences de n’importe quel culte susceptible d’accomplir le miracle suivant : réanimer le meilleur ami qui nous quitte. Mais je n’ai pas eu besoin d’aller brûler des cierges pour ça, j’pense que c’était juste une petite blague (pas drôle) destinée à occuper mon esprit pendant une dizaine de minutes. Juste histoire de tester si je perdrais les pédales ou pas et d’me rappeler qui est le patron dans cet appart ! « Oui maitre de la température, c’est toi le maitre de ma vie » que j’lui minaude à l’oreille depuis…

Publicités

Une Réponse to “Comment un ridicule chauffage de salle de bain peut devenir le maitre de votre vie…”

  1. Thibault N. said

    Excellent texte pleins d’humour ! Cela dit, tu dois vivre un véritable calvaire.. pas cool la proprio !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :